Quelle est l’histoire du meilleur ami de l’homme ?

Quelle est l’histoire du meilleur ami de l’homme ?

D’où viennent nos toutous, et depuis quand ?

En premier lieu, sachez que sur la toile vous trouverez plusieurs versions sur l’histoire et l’origine du chien. Surtout à la préhistoire les avis divergent, c’est pour cela qu’on vous parlera uniquement des informations prouvées par la science.

Les chiens comme vous le savez tous, fait partie des canidés, d’ailleurs c’est le seul de cette famille à être domestiqué aujourd’hui puisque les autres sont le chacal, le coyote, le renard et le loup. Mais pour se dernier vous verrez plus tard que ça n’a pas toujours été le cas. Aujourd’hui les loups qu’on voit apprivoisés son en réalité croisés avec le chien, ils peuvent quand même avoir 75% de gênes provenant du loup. Le chien est également la seule espèce la plus diverses, on compte plus de 400 races de chien. De nos jours, on recense 400 millions de chiens dans le monde.

L’origine de nos chiens à l’âge préhistorique :

Là toutes première espèce de canidé daterait de 40 à 50 millions d’années. La seconde serait arrivée il y a 37 à 34 millions d’années des archéologues ont découvert le Cynodictis, retrouvé en Europe et en Amérique du Nord. Puis le Tomarcus appelé aussi canidé moderne, à fait son apparition il y a 5 à 10 millions d’années. Plus tard arrive le Hesperocyon Gregarius qui aurait existé pendant 4 millions d’années en Amérique du Nord. Ensuite on retrouve environ 35 espèces de canidés. Mais de la quelle pourrait bien tenir notre petit chien ? Sur ce point nous laisserons les chercheurs et la science continuer de développer leurs recherches pour éclaircir cette période. Mais on sait tout de même que l’ancêtre directe du loup gris est apparu, il y a 1 a 2 millions d’années en Europe, il se nomme Canis Etruscus. Puis le loup actuel il y a 600 000 ans.

L’ancêtre du chien, le loup gris
Le loup gris

Des archéologues ont retrouvé des dessins sur des parodies rocheuses datant de l’âge de la préhistoire, plus précisément de l’époque Néolithique. Ces gravures représentaient des hommes accompagnés de canidés en liberté à leurs côtés ou parfois en laisse. Certaines montrent même des parties de chasse ou l’animal est mis en avant. Les recherches ont prouvées quand réalité ces toutous dessinés sur les murs est en faite le loup gris. On pense que la première domestication serait parti d’une portée de jeunes loups qui auraient été recueillis, ils ont sûrement été sociabilisé dès leur plus jeune âge. Ce qui leur a permis d’être moins craintif et donc dresser. En effet il y a plus de 100 000 ans l’ancêtre du chien était bien le loup gris, mais plus tard par le biais de test ADN le loup et les chiens se seraient distinctement séparés. Il faut savoir que le loup a laisser bon nombre de points communs à nos chiens. Son côté espiègle, sa volonté d’explorer, le besoin de soumission par un dominant, sa capacité à pouvoir vivre aussi bien seul que en groupe et son besoin de communication et de relation avec d’autres.

Gravure de la préhistoire d’un homme et son chien
Rapprochement homme et chien

Il y a 35000 ans avant Jésus Christ les chiens ont commencé à peupler l’Europe, mais aussi du côté de la Sibérie. Puisqu’ils ont trouvé des traces de chiens apparemment domestiqués en Sibérie il y a 33000 ans, puis en Belgique 3000. Plus tard des tests ADN qui ont été effectués sur des ossements retrouvés dans une grotte, ont révélés que l’animal correspondait en tout point à notre chien actuel. Donc la théorie la plus probable, est que le chien est apparue sur plusieurs continents et que les hommes des quatre coins du monde aurait à la même période paléolithique, pensés à l’apprivoiser puis à le dresser afin de s’en servir pour la chasse. Vous l’aurez compris le chien fut la première conquête de l’homme, la première espèce domestiquer par l’homme, il fût à ses côté principalement pour chasser bien avant l’arrivé de l’agriculture. D’ailleurs les premiers élevages sont déjà arrivés en l’an 7000. Une race précisément élevée pour la chasse, ce sont des chiens grands et rapides.

Canidé et chien préhistorique
Chasse préhistorique

Du moyen âge à nos jour une époque pour la race canine !

Au XIIème siècle en Europe on répertorie deux races, qui sont le Lévrier et le mastiff. Des chiens fait pour chasser, ce sera les grandes races du moment. De là arrive déjà la distinction entre le chien de races ou le croisé. Du XVIème au XVIIème siècle de nouvelles espèces canines voient le jour. En effet les marins y seraient à l’origine en ramenant différents types de chiens de leurs voyages. Commence donc sérieusement l’élevage canin de toutes races. Au XIXème siècle qu’on peut appeler aussi siècle des chiens. Nos toutous deviennent déjà de véritables outils de travail, comme par exemple tracter des charrettes chargées, ou faire tourner une grosse roue pour que la pompe à eau puisse fonctionner. Et bien d’autres tâches qu’au jour d’aujourd’hui on y verrait de la maltraitance.

Chien de travail qui tire une charrette
Chien au travail

Nous nous situons toujours au 19ème, c’est à ce siècle que les premiers chiens sauveteurs arrivent et devinez quoi ? C’est 7 Terres Neuves qui ont rejoint l’équipe de sauvetage de Paris. C’est Louis Lépine qui en est à l’origine, car bon nombre de suicide était réalisé dans la Seine. Ces chiens sont devenus les mascottes de Paris. À cette même période d’autres chiens sont utilisé quant à eux pour le combat contre des ours, chiens ou encore des ânes. Ce sont surtout des bouchers qui élèvent ce type de chien, des Bouledogues et Dogues de Bordeaux. En 1859 commence les premières expositions canines en Europe et aux USA. Au début ce sont uniquement des chiens dit de compagnie de petite et moyenne taille. Pour des raisons de travail le paysan avec son grand chien s’est rapproché de la ville. Les hommes s’y sont intéressés, il a pu donc lui aussi plus tard accéder aux expositions canines. Les standards des races sont donc mis en vigueur, des registres créés. Même quelques fondations associative pour la sauvegarde de certaines races voient le jour entre 1873 et 1888 en Angleterre, Amérique et Canada. Les chiens inspirent des auteurs qui ont écrit de nombreux ouvrages à cette période.

Photo expositions de chien, rassemblement canin
Expositions canine au 19ème siècle.

Au XXème les chiens ont aussi été utilisés plus ou moins pour la médecine. En effet le chien a été un tournant important dans la vie des personnes malvoyantes. Le tout premier centre de formation de chiens guides d’aveugles à ouvert en Allemagne en 1916, pour faciliter le quotidien des handicapés causés par la guerre. Puis d’autres ont vu le jour en Angleterre, Belgique et aux États Unis. Au cours de l’année 1952, la première chienne guide d’aveugle nommée Dickie est arrivée en France. Et c’est seulement en 1958 que Paul Corteville ouvre la première association de chiens guides pour personne malvoyante à Roubaix. C’est quand 1972 qu’il fondera l’Ecole des chiens guides d’aveugles de Wasquehal, de là est créé la fédération française des associations de chiens guides pour les malvoyants (FFAC) qui regroupe 10 écoles, un centre d’étude pour l’élevage et la sélection des chiens, une association de maître chien et la fondation Frédéric Gaillanne et Mira Europe qui destines les chiens guides aux enfants. Les races canines les plus utilisées sont le Labrador, le Golden Retrievers, mais aussi le Berger Allemand.

Chien guide d’aveugle
Paul Corteville et Dickie

En conclusion, on a pu apprendre que son ancêtre le plus directe est le loup gris, malgré que de nos jours les tests ADN montrent une réelle différence entre les deux espèces canines ce n’était pas le cas il y a 1 millions d’années. Tout au long des siècles et des millions d’années le chien (ou son ancêtre) a bravé le temps à nos côtés, il a toujours eu l’instinct de l’ami fidèle. On a pu remarquer la grande utilisation des chiens que se soit pour la chasse, la garde, le combat ou encore pour le travail. C’est à partir réellement du 19ème siècle que le chien est devenu ce qu’il est aujourd’hui, plusieurs races ont fait leur apparition. D’ailleurs chaque race canine à son domaines de prédilection, sa spécialité. Comme le Lévrier et le Mastiff pour la chasse de gros gibiers, les chiens de petites tailles était quand à eux utilisé pour la chasse de petits rongeurs, ou tout simplement comme animal de compagnie, ou d’expositions. Le Terre Neuve a prouvé sa capacité de sauveteur. Le Bouledogue et le Dogue de Bordeaux était fait pour le combat. Et puis le Labrador, Golden Retrievers et pour finir le Berger Allemand comme auxiliaire de vie en étant guides d’aveugles. Au XXème siècle on a créé de nouvelles races grâce à des croisements génétiques, et surtout on sait aperçu que le chien guide était capable de compenser la partie de nous qu’on a perdu, en nous facilitant le quotidien. Nous en avons pas parler mais l’utilisation du chien à permis de créé un commerce fructueux, le marché du chien s’est rapidement développé et a toujours existé puisque les hommes ont vite trouvé un intérêts au chien. Tout ça permet de mieux comprendre la place qu’a le chien dans le temps. Vous avez sûrement remarqué que l’histoire de notre toutou constitue une partie de la notre. C’est la qu’on se rend compte de la chance qu’on a eu de croiser son chemin, et surtout pourquoi dit on que c’est le meilleur ami de l’homme.

Le meilleur amis de l’homme
Fidèle compagnon

J’espère que notre pages vous aura apporté de nouvelles connaissances ou pour le moins permis de mieux comprendre l’origine de nos chiens chéris. Découvrez encore bien d’autres thèmes concernant les chiens ou d’autres animaux sur notre site mapetitebete.com et n’hésitez pas à partager vos expériences sur le forum.